Bonjour, je suis
Nolwen

 
 

L’atelier Nobo est né d’un désir de liberté

Je me revoie assise à mon bureau il y a quelques années, dans l’agence où j’étais salariée, à rêver de construire mon propre chemin. La seule chose qui m’effrayait plus que de me lancer était de rester. J’ai donc quitté la précieuse sécurité de mon CDI pour découvrir cette fabuleuse aventure de l’entreprenariat, pleine d’espoirs mais aussi de doutes.

Donc si vous vous demandez si je comprends à quel point construire une marque et investir en soi est stressant, je suis passée par là et je peux vous aider !

Je veux inspirer d’autres femmes et les aider à suivre leurs rêves à leur tour, pour qu’elles aient confiance en leur projet, qu’elles mettent en valeur leur unicité et qu’elles soient autant attentive à la réussite de leur activité qu’à leur épanouissement personnel.

 
PHOTO10.jpg

Quelques anecdotes

 
MOMPRENEUR
Capture d’écran 2019-08-19 à 16.30.45.png
 

01. Je suis une mompreneur

J’ai lancé mon blog quand j’étais enceinte en 2015. Une de mes motivations pour me lancer en freelance était d’avoir plus de temps pour mon garçon et une flexibilité de planning pour gérer l’école, les maladies, pouvoir participer aux activités scolaires, être présente le mercredi après-midi… 



 
ARCHITECTURE
Capture d’écran 2019-08-26 à 16.02.36.png

02. J’ai un diplôme d’architecte

Mais je n’ai jamais exercé ! Je me suis tournée vers le graphisme dès la fin de mes études. J’ai travaillé 4 ans en agence d’architecture mais en tant que chargée de communication. J’ai croisé plusieurs architectes reconvertis dans d’autres domaines : illustration, chanson, menuiserie, création de meubles, commerce, création de vêtements pour enfants, et je crois que j’en oublie... C’est une formation très large, qui « forme l’esprit », je trouve que beaucoup de savoirs acquis lors de ces études sont transposables dans d’autres domaines.



 
TEXTILE
HELLO_NOBO-©-emma-pellet_4121.jpg

03. Je voulais être designer textile

J’ai toujours été attirée par le textile. Enfant, j’étais émerveillée par les merceries, mes yeux brillaient devant les étalages de rubans et de tissus.

En 2017, j’ai suivi un workshop de teinture végétale avec la créatrice Sophie Morille. J’ai eu un coup de foudre pour cette technique, tant pour le résultat qui offre des couleurs si particulières que pour le processus lent, presque méditatif, qui oblige à ralentir et prendre son temps à chaque étape du travail. 



 
HERITAGE
HELLO_NOBO-©-emma-pellet_3971.jpg

04. Une histoire familiale

Quelques mois plus tard, j’ai découvert que cette passion du textile coulait dans mes veines et que je perpétuais un héritage familiale. 

Ma grand-mère maternelle était couturière de formation. Elle m’a initié à la couture, au tricot, à la broderie…

Ses grands-parents maternels et paternels étaient tisserands de père en fils à Locronan, "cité des tisserands".

Cette découverte n’a fait qu’amplifier mon envie de poursuivre mes explorations dans cette voie passionnante.



MAISON
68748326_358937611664689_1155523906895872000_n.jpg

05. J’ai grandi dans la maison de mes ancêtres

Avec mon frère et ma soeur, nous étions la 11ème génération à habiter cette maison dans la ferme familiale, dans le sud finistère.


CHIFFRES
HELLO_NOBO-©-emma-pellet_4096.jpg

06. J’adore les chiffres

Oui je suis très bizarre, mais j’adore les chiffres, faire des prévisionnels, voir avec combien de clients je dois travailler pour atteindre mon chiffre d’affaire, rêver grand parfois… J’ai toujours adoré créer, j’y passais mes week-ends, mais ça ne m’empêchait pas d’aimer les maths et la logique.


ORGANISATION
HELLO_NOBO-©-emma-pellet_3952.jpg

07. Je suis très organisée

Dans la lignée de mon amour des chiffres, je suis très organisée, encore une bizarrerie pour une créative… Mais j’ai besoin de savoir où je vais, de décomposer mes objectifs, d’avoir un processus clair mis en place pour faciliter le travail avec mes clients… C’est d’ailleurs une des choses que mes clients apprécient le plus quand on crée leur identité car ils peuvent se laisser guider à chaque étape du projet.

NOBO

08. Le nom Atelier Nobo…

… vient simplement de l’assemblage des premières lettres de mon prénom et de mon nom de famille.


ATELIER
HELLO_NOBO-©-emma-pellet_3957.jpg

09. J’ai un atelier dans un espace de coworking

Je partage donc mes journées avec de talentueux artistes, designers textiles, couturière, bijoutières, graphistes, webdesigners, architectes, architectes d’intérieurs, ingénieurs, juristes, constructeurs… L’espace commun est le showroom du brocanteur @lecorbuetlerenard, autant vous dire qu’il faut chaque jour résister à la tentation de tout lui acheter  ;)

 

 

PHOTO21.jpg